Membres 2017

Pierre Desroches

Grand Montmorencien

Monsieur Pierre Desroches a siégé au conseil d’administration du Collège Montmorency de 2009 à 2016 à titre de représentant socio-économique et l’a présidé de 2010 à 2016. Il siégeait également au Conseil de l’Ordre François de Montmorency-Laval jusqu’en 2015 et a participé à de nombreux comités et rencontres du réseau collégial. Retraité depuis 2015, il a mené une brillante carrière de banquier à la Banque Nationale avant d’assumer la présidence et la direction générale de Laval Technopôle, la corporation chargée du développement économique de Laval.

Monsieur Desroches est un homme bien ancré dans les réalités lavalloises et désireux de permettre à Montmorency de grandir et de se développer. Malgré ses nombreux engagements professionnels, il s’est toujours montré très disponible et généreux quand il s’agissait du Collège. Ses liens privilégiés avec le monde des affaires et dans la communauté lavalloise ont constitué des atouts importants pour le Collège et la Fondation du Collège. Il a notamment permis à la Fondation de renforcer sa présence dans le milieu en appuyant les activités de financement et en fournissant de précieux conseils.

Son rôle de leader à titre de président du conseil d’administration a été déterminant à plusieurs moments. Il a prodigué de précieux conseils et un appui continu au travail de la direction générale. Avec un souci constant du respect des rôles de chacun, il a conseillé la direction du Collège avec une grande sagesse et une expertise démontrée. Son approche rigoureuse et son bon jugement ont toujours permis de bien apprécier toutes les dimensions en vue de prises de décisions importantes. Constamment soucieux de réaliser la mission du Collège et préoccupé de l’impact des décisions du conseil d’administration sur les étudiants, il cherchait aussi à bien concilier les besoins et les attentes des employés et des syndicats afin de trouver la meilleure solution. Ses conseils étaient aussi précieux pour l’implantation de ces solutions. Monsieur Desroches a consacré beaucoup de temps à rencontrer des employés, des étudiants, les syndicats afin de bien comprendre les enjeux du Collège et les besoins et attentes de chacun.

À titre d’exemple, soulignons son rôle-conseil lors de la crise étudiante de 2012. Son approche conciliante et respectueuse a permis au conseil d’administration du Collège de traverser cette période difficile sans débordement et sans affrontement. Monsieur Desroches a aussi été d’un grand appui à la direction générale lors des projets de rénovation et d’expansion du Collège. Sa préoccupation première restait toujours la même : aider Montmorency à mieux répondre aux besoins des étudiants, du personnel et de la communauté lavalloise. Il a dirigé le conseil d’administration avec discernement et doigté sachant générer des consensus afin de rallier tout le monde autour de la mission du Collège. Il avait un très bon sens de l’écoute et une préoccupation constante pour l’équité, la transparence et la rigueur. La sagesse de ses interventions était reconnue par tous les membres du conseil. Monsieur Desroches fut un conseiller précieux pour le Collège.

Monsieur Desroches s’est donné à fond pour le Collège, il s’est engagé au-delà de son statut de représentant socio-économique, il s’est investi intimement dans une cause avec passion et conviction. Son engagement allait aussi au-delà du Collège Montmorency : c’était un engagement pour l’éducation, pour le bien-être des générations futures. Monsieur Desroches est un homme engagé, fidèle, un homme de coeur doté d’une compétence remarquable qu’il a mis au service de la communauté montmorencienne. Monsieur Pierre Desroches est élevé à l’Ordre François-de-Montmorency à titre de Grand Montmorencien.

Zohra Mimouni

Montmorencienne émérite 

Madame Zohra Mimouni est entrée en fonction au Collège Montmorency en 1994 et est maintenant à la retraite depuis un an. Durant sa carrière au Collège, madame Mimoumi s’est distinguée de plusieurs façons : comme professeure, comme chercheuse dans le domaine de la psycholinguistique, comme intervenante dans les centres de services adaptés aux étudiants, comme auteure reconnue sur la dyslexie et enfin comme conférencière au sein de nombreux congrès à travers le monde.

Madame Mimouni a été embauchée comme professeure d’anglais au Département de langues modernes en 1994 où elle a exercé la profession d’une façon exemplaire pendant plus de vingt ans. Elle est reconnue pour son dévouement et sa rigueur intellectuelle. Trois ans après son arrivée au Collège, elle s’est vu décerner un doctorat en Linguistique avec spécialisation en neuropsycholinguistique de l’Université de Montréal.

L’expertise de Zohra Mimouni dans le domaine de l’aphasie et la dyslexie s’est concrétisée lors de recherches postdoctorales. En 2001, elle s’est jointe au Centre de recherche de l’Institut universitaire de gériatrie de Montréal (CRIUGM) comme chercheuse associée. Simultanément, elle a développé, en collaboration avec Renée Béland, professeure à l’Université de Montréal, une batterie de tests pour dépister des problèmes de langage en arabe : Batterie d’évaluation du langage (LABBEL, 2006).

Au cours de sa carrière, madame Mimouni a porté une attention particulière aux problèmes langagiers qu’éprouvent les cégépiens. En collaboration avec Laura King du Cégep André-Laurendeau, elle a obtenu en 2004 une subvention du Programme d’aide à la recherche sur l’enseignement et l’apprentissage (PAREA) en vue d’un projet de recherche sur les caractéristiques de la dyslexie chez les cégépiens. Ce travail rigoureux et de longue haleine a été publié en 2007 : Troubles de lecture au collégial : deux mesures de soutien. Reconnaissant la pertinence et la qualité du travail effectué par Zohra Mimouni, le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport (aujourd’hui le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur) lui accorde une deuxième subvention du PAREA (2008-2012) pour un projet visant à préciser l’impact des mesures de soutien sur la réussite scolaire des étudiants dyslexiques du collégial. Elle en fut la chercheuse principale avec la collaboration avec Chantal Courtemanche et Isabelle Delage, orthopédagogues au Collège Montmorency. Furent aussi mis à contribution dans ce projet les services d’aide aux étudiants de plusieurs autres cégeps, notamment le Collège Bois-de-Boulogne, le Cégep Marie-Victorin, le Cégep de Sainte-Foy, le Cégep de Sherbrooke et le Cégep de l’Outaouais. Et s’ensuivirent de nombreuses autres interventions sur les troubles d’apprentissage, notamment, Étude sur les technologies de l’information et de la communication (TIC) et les troubles d’apprentissage, projet subventionné par le Fonds de recherche du Québec – Société et culture (FQRSC).

Les travaux de Zohra Mimouni ont eu un impact certain sur l’aide offerte par le Collège Montmorency aux étudiants en situation de handicap. Forte de ses recherches dans le domaine, elle a contribué, de concert avec les orthopédagogues du Collège, à la conception et à la mise en place de pratiques concrètes pour venir en aide aux étudiants éprouvant des problèmes de lecture liés entre autres à la dyslexie. De plus, à de nombreuses reprises elle a fourni de précieux conseils et agit à titre de personne ressource auprès de ses collègues du Département de langues modernes.

L’expertise de Zohra Mimouni est non seulement reconnue à travers la province, comme en témoignent ses nombreuses collaborations avec des cégeps, universités et centres de recherches, mais elle va bien au-delà de nos frontières. En effet, madame Mimouni a publié des articles dans des revues scientifiques et fut invitée à présenter le fruit de ses recherches et à animer des ateliers dans des congrès ailleurs au Canada, de même qu’au Maroc, en Algérie, en Palestine, en Égypte, en Tunisie et aux États Unis.

Pour son énorme contribution à l’enseignement de l’anglais langue seconde, à la recherche en neuropsycholinguistique et à la mise en place des mesures d’aide aux étudiants dyslexiques, madame Zohra Mimouni est élevée à l’Ordre François-de-Montmorency à titre de Montmorencienne émérite.

Peter Esposito

Montmorencien distingué

Monsieur Peter Esposito est entré en fonction au Collège Montmorency en 1984 et s’est démarqué tout au long de sa carrière à titre de professeur d’espagnol et d’anglais au Département de langues modernes.

Monsieur Esposito a assuré la coordination du Département de langues modernes pendant une dizaine d’années, en plus d’être coordonnateur du programme de Langues et du Centre d’aide en anglais et langues modernes. Membre très actif du Département, il s’est grandement investi dans les trois différents processus de révision qu’a connus le programme de Langues au fil des ans, et ce, toujours dans une optique d’amélioration continue et d’attractivité pour les futurs étudiants.

Peter Esposito est une figure de proue du Département. Il inspire ses collègues par son engagement professionnel. Peu importe ce qu’il entreprend, il le fait avec beaucoup d’énergie, de passion et de professionnalisme. Un bel exemple est son engagement dans le programme de monitorat et l’accueil de moniteurs de langues mexicains. De 2009 à 2011, il a encadré les moniteurs du Mexique accueillit au Collège dans le cadre des Programmes internationaux d’assistantes et d’assistants de langue du ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport (aujourd’hui le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur), afin de développer des ateliers stimulants pour les étudiants du Collège. Lorsque le ministère a mis un terme au Programme pour le collégial, monsieur Esposito a pris l’initiative de mettre sur pied un projet conjoint avec le Service d’aide à l’apprentissage du Collège, en vue d’embaucher une monitrice d’espagnol. Grâce aux efforts et à la conviction de monsieur Esposito, le programme de monitorat en espagnol n’a subi aucune interruption et le soutien aux étudiants s’est maintenu.

En outre, cela fait 18 ans que monsieur Esposito s’occupe de l’organisation et de la réalisation du stage linguistique en Espagne. Ayant à coeur de permettre aux étudiants d’élargir leurs horizons, il a créé de toute pièce ce séjour linguistique qui s’est tenu les 12 premières années à Salamanca et qui se poursuit depuis 6 ans à Barcelone. Il a tenu à offrir au plus grand nombre d’étudiants cette expérience d’apprentissage en situation d’immersion de la langue et de la culture espagnole, et donc à rendre ce séjour accessible tant du côté financier que logistique. Le séjour linguistique a évolué et le Département propose maintenant un séjour combiné Barcelone-Berlin de six semaines.

Le Collège tient à souligner la rigueur de Peter Esposito, ainsi que son respect et son souci d’améliorer le Département, le quotidien de ses collègues et le cheminement des étudiants.

Pour son travail inspiré, créatif et infatigable, pour sa grande contribution à l’épanouissement des étudiants et du Département de langues modernes, monsieur Peter Esposito est élevé à l’Ordre François-de-Montmorency à titre de Montmorencien distingué.

Normand Quesnel

Montmorencien distingué

Monsieur Normand Quesnel est agent de sécurité « Capitaine » chez GardaWorld. En poste depuis 28 ans, il est responsable de la sécurité au Collège. Il est en quelque sorte les yeux du Collège. Depuis son entrée en fonction le 15 août 1989, il a été un témoin privilégié de la croissance constante du Collège.

Oeuvrant d’abord comme agent de stationnement, Normand Quesnel est rapidement devenu responsable de la sécurité. À ce titre, il a vécu toutes sortes de situations : grèves, appels à la bombe, évacuations générales. Au fil des ans, il a vu défiler au Collège quelques directeurs généraux, plusieurs cadres, des centaines de professeurs et des dizaines de milliers d’étudiants. Il a croisé des étudiants égarés, des nouveaux professeurs à orienter, des visiteurs à diriger.

Intégrité, respect, discipline, discernement, souci du service à la clientèle, prévention et protection sont autant de qualités qui font de Normand Quesnel un pilier du Collège Montmorency. Il est un Montmorencien de coeur, et c’est l’ensemble de la communauté montmorencienne qui profite de sa vision et qui apprend chaque jour de ce grand sage le respect et la résilience.

Monsieur Quesnel est un homme d’exception, de ceux qui font la différence dans le quotidien de beaucoup de gens. Le Collège tient à vous exprimer sa reconnaissance à l’égard de votre dévouement et de votre engagement indéfectible envers la communauté montmorencienne. L’Ordre François de Montmorency-Laval est fier de décerner à monsieur Normand Quesnel le titre de Montmorencien distingué.